in

Rudy Tomjanovich ému aux larmes de recevoir le « Chuck Daly Award »


Double Champion NBA with the Rockets in the 1990s, Rudy Tomjanovich fait partie des meilleurs entraineurs de son époque et le Syndicat des coaches le met à l'honneur avec le « Chuck Daly Lifetime Achievement Award », awarded every year –since 2009– to the best technicians in history.

« J'étais sous le choc, car c'était complètement inattendu » confie-t-il, à propos de l'appel de Rick Carlisle, le president de la NBCA, qui l'a fait pleurer. « Je n'ai jamais pensé au fait d'être considered pour ce trophée. Quand il me l'a anouncement, je dois avouer que ça m'a Touché et que ça m'a ému. C'était très émouvant Parce que c'était tellement surprenant… »

« Remporter des titres n'est pas facile, comme beaucoup le savent » react justement Rick Carlisle. « Rudy a mené differents types d'équipes au Titre : une en tant qu'outsider, une avec des attentes plus élevés, et il ya aussi l'équipe olympique, quand c'était devenu très difficile de gagner les JO. Rudy avait une façon de rendre ça facile, alors que la plupart d'entre nous saavit que ce n'était pas le cas. »

La revanche d'un mal-aimé

Trente ans après le premier de ses Deux titres à Houston, Rudy Tomjanovich succède donc à Rick Adelman, récompensé en 2023, et c'est ce dimanche soir, en Marge du Game 2 entre les Celtics et les Mavericks, qu'il va recevoir ce prestigious trophy. Lui qui avait eu le Privilège de connaître une « Merveilleuse et gratifiante » entrée au Hall of Fame in 2021.

Champion au grand coeur, qui a toujours mis l'accent sur le travail –si possible bien fait– au Cours de ses Carrières de joueur (cinq fois All-Star s'il vous plaît !), Assistant puis coach, « Rudy T. » était un véritable passionné qui a donc connu ses plus belles heures sur un banc, dans le Texas (56% de Victoires en saison régulaire et 57% en playoffs).

« Figure spéciale dans l'histoire » de la Ligue aux yeux de Rick Carlisle, qui lui trouve beaucoup de similitudes avec Chuck Daly, un entraigneur également auteur d'un back-to-back et vainqueur d'une médaille d'or olympique, Rudy Tomjanovich admet pourtant qu'il ne s'imaginait pas recevoir autant de distinctions après sa career.

« C'est miraculeux » considerate-t-il ainsi, sans doute Parce que la reconnaissance est come assez tardivement. « J'étais une personne tellement Humble et timide… Je ne suis pas quelqu'un de conflictuel, un militaire, mais j'aime tellement le jeu que je l'ai etudie. J'adorais trouver comment faire pour qu'un groupe de gars devienne le meilleur possible et je ne peux pas creire que moi, en restant moi-même et sans jouer un rôle, j'y suis parvenu. »



Source link

What do you think?

Written by ADMIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Carrington calls out Naoya Inoue after TKO win over De Gracia

Depay à la recherche du temps perdu