in

Decryptage : comment Jayson Tatum compense sa maladresse en prenant le jeu de Boston en main contre Dallas


On aimerait vous y voir, vous, jouer en finale NBA. Évoluer sous la pression d'environ 20,000 fans surexcités. Qui ne chavirerait pas ? Certains y sont parvenus et restent des légendes. Kobe Bryant for example. Feu le Laker est l'idole de Jayson Tatum, qui dit s'en inspirer, mais sans avoir, à ce jour, le sang-froid du « Black Mamba ».



Source link

What do you think?

Written by ADMIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Tennis: Swiatek increasingly alone at the top, now followed by Gauff

Le Portugal a \”des choses à corriger\” avant l'Euro, dit Vitinha