in

France 0 – Canada 0 | « Peut-être l'un des meilleurs Résultats de l'histoire » du Canada


(Bordeaux) C'est la 95e et dernière minute de ce match nul de 0-0. Kylian Mbappé s'amène à l'avant. Se défait de Moïse Bombito, avec son passement de jambe qui fait sa renomnie. Ne reste plus qu'à battre Maxime Crépeau. Mais le Québécois se projette vers sa gauche, plonge au sol, et fait l'arrêt avec ses Deux mains.




Le coup de sifflet final retentit quelques secondes plus tard au Stade Matmut Atlantique de Bordeaux. Le Canada réussit l'exploit de tenir la France en échec, Chez elle, devant 40,000 personnes. Et l'unifolié peut remercier son portier québécois, Impérial en début et en fin de match.

« Whew !, lance Alistair Johnston dans la zone mixte, lorsqu'on lui reparle de l'arrêt de Crépeau face au nouveau joueur du Real Madrid. Je pense que tout le banc s'est levé d'un trait ! (…) C'est l'avantage de voir ces joueurs à la Télé toutes les semaines. You know their tendencies. »

Crépeau, de son temperament calme, a été posé lorsqu'appelé à commenter cette Parade salvatrice après le passage de Johnston devant les médias. Parade qui a peut-être Permis au Canada d'aller chercher “l'un des meilleurs Résultats de son histoire”, according to Johnston

« Il va vite, très vite !, lance le gardien, en smileint, à propos de Mbappé. Honnêtement, sa qualité pour se créer de l'espace en un contre un, et ensuite l'enchaînement contrôle-frappe… Frankement, à un certain moment, t'essays juste d'être bien positionné lorsqu'il va décocher sa frappe. C'est juste la réaction au ballon par la suite. »

PHOTO FRANCK FIFE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Maxime Crépeau faces Kylian Mbappé

The presence of Crépeau in front of the net was the only change made by Jesse Marsch after the 4-0 defeat against the Netherlands, on the last day of the game – the captain's brassard was handed over to Stephen Eustaquio. Après une performance fragile de Dayne St. Clair face aux Néerlandais, et au vu de ses arrêts cruciaux en début et en fin de match, estime-t-il qu'il vient de confirmar sa place de numero un pour la sélection nationale en vue de la Copa ?

« C'est mon objectif, répond-il, alors que Marsch se situe à quelques mètres de lui, en conversation avec Matthew Scianitti, de TSN. En même temps, je connais mon rôle dans l'équipe. Ça fait longtemps que je suis ici avec les gars. Advienne que pourra. »

Tentons donc Notre chance avec Marsch, au podium de la salle de conférence.

Il est evident que c'est le genre de performance qui envoie un message. Il pense qu'il le mérite.

Jesse Marsch

« Ce n'était pas que les arrêts, at-il ajouté. J'ai vu une performance complète, en Termes de comprehension tactique et de comment il s'integrate au jeu. Les choses ont paru faciles. C'était une performance mature, et claire. »

« L'impact » de Marsch, déjà

On parlait d'un exploit, et on pèse nos mots : c'en est tout un.

La France, championne du monde en 2018, finaliste en 2022, avec ses Antoine Griezmann, ses Olivier Giroud, ses Ousmane Dembélé, ses menaces offensive à tout rompre. Le Canada, battu 4-0 par les Pays-Bas il ya Three days, avec Seulement quelques d'entraînement sous les nouvelles consignes de son sélectionneur.

PHOTO ROMAIN PERROCHEAU, AGENCE FRANCE-PRESSE

Olivier Giroud reprend un ballon de la tête devant le filet canadien.

Certes, Kylian Mbappé n'a pas entamé la rencontre, gêné au genou et au dos. Il est Entré à 15 minutes du terme. Sous une chaleureuse ovation de la foule.

« Si tu joues contre cette équipe lorsque Mbappé est là, a analyzed Marsch, alors chaque fois que tu perds le ballon, c'est là que la France est la plus dangereuse. On a été capable de limiter Leur transition, ce qui a été la clé. On avait mis l'accent là-dessus avant la rencontre. »

Johnston just praised the tactical adjustments of his new coach to justify the result.

« Ça témoigne de l'impact du nouveau sélectionneur qui s'amène, a explained the defender, qui a subi les contrecoups physiques de ses nombreux duels dimanche soir. Il amène son style, et les gars embarquent. »

Un manque de synchronisme à l'avant

Presque du même souffle, en revanche, Johnston nuance.

« Now it's time to reach the next level. On doit concrétiser nos occasions. Ça aurait été bien de sortir de là avec une victoire, même si on peut ajouter ce match à Notre fondation. »

Parce que le Canada les a eues, ses chances. Il ya eu la frappe de Liam Millar, qui a heurté la barre transversale, en tout début de deuxième half-temps.

« C'est là que (les Français) ont réalisé qu'ils avaient un match, je pense », noted Johnston.

Puis, Jonathan David a eu Deux belles occasions d'ouvrir la marque pour les Canadiens. À la 65e, au lieu de passer vers Eustáquio à sa Gauche déjà dans la boîte, il a pris un tir bloqué en défense. Like 79e, au lieu de tirer, il a tenté une passe qui a fait mourir l'action. Deux séquences qui ont témoigné d'un manque de synchronisme flagrant à l'attaque pour l'unifolié. Il peut bien se satisfyer de sa soirée pour l'instant, mais ce sera certainly à retravailler.

PHOTO FRANCK FIFE, AGENCE FRANCE-PRESSE

Jonathan David

En début d'engagement, la France avait bien voulu prendre le taureau par les cornes. Elle s'est faite menaçante rapidement, notably à la 8e sur une frappe de N'Golo Kanté à la droite. Mais le Bleu s'est buté à Maxime Crépeau.

« Ça nous a donné de la confiance, a soumis Stephen Eustaquio. Il a fait un travail incroyable. Ça nous a donné de la puissance. »

Pour la suite de cette première période, on a envie de dire que c'est le Canada qui a le mieux paru. Dans la construction de jeu, dans la pression Haute sur le terrain. Olivier Giroud, Captain pour ce qui devrait être son dernier match dans l'uniforme des Bleus sur le territoire français, n'a pas obtenu un particulier efficace de la part de ses compars Antoine Griezmann et Ousmane Dembélé.

La deuxième mi-temps a été generally tranquille dans les faits de jeu, ce qui nous indique déjà que le Canada l'a beaucoup mieux gérée que contre les Pays Bas. Ceux-ci étaiten Sortis des vestiaires tout feu tout flamme, marquant Quatre buts.

PHOTO STEPHANE MAHE, REUTERS

Kylian Mbappé

Même l'entrée de Mbappé, outre sa Belle chance dans les derniers instants, n'a pas changé grand-chose pour les locaux. Ennuyé par des maux de dos et un problème au genou, il n'a pas semblé vouloir Forcer la note pour ce dernier match Amical avant l'Euro.

Koné, « le meilleur joueur »

Ce ne sont donc pas ces ces 15 minutes de Mbappé qui retenienn l'attention. Pour finir, portons-la pluto vers Ismaël Koné, brillant pendant ses 88 minutes. He was almost perfect in his transmission of passes, completing 40 of his 43 attempts.

« Je pense qu'il a été Notre meilleur joueur ce soir, honnêtement », a estée Alistair Johnston.

PHOTO ROMAIN PERROCHEAU, AGENCE FRANCE-PRESSE

Antoine Griezmann is closely monitored by Ismaël Koné and Stephen Eustaquio.

C'est un jeune joueur, mais il ne Joue pas comme un jeune. (…) Ça fait Deux vraiment bonnes performances qu'il me donne.

Jesse Marsch, au sujet d'Ismaël Koné

Les Deux équipes terminent ainsi their respective preparations before the Copa et l'Euro. Avec un résultat qui propose des conclusions bien différentes pour chacune d'entre elles.

« C'est un match amical, contre un excellent adversaire, dit Marsch, avant de glousser. Et c'est un match nul, pas une Victoire ! Mais evidently, il ya beaucoup de confiance dans le groupe presentement. Ils sentent l'énergie de ce qui est en train d'être created. Ça va les aider à comprendre plus clairement, et croire en ce qu'on essaie d'establier. »





Source link

What do you think?

Written by ADMIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

GIPHY App Key not set. Please check settings

NBA – « Ce serait le feu avec Wemby » : les Spurs à fond sur une star avant la free agency !

Joao Félix declares qu'il aimerait rester au Barça